« What the f*** is that thing ? »

Un article de Métro pour commencer la semaine, pas encore relayé par le presse française à maintenant… Wait and see !

A noter que le Waghington Post, à l’origine des divulgations sur l’AATIP, a également écrit à ce sujet dans son édition de Samedi. Lien vers l’article : 

https://www.washingtonpost.com/outlook/the-military-keeps-encountering-ufos-why-doesnt-the-pentagon-care/2018/03/09/242c125c-22ee-11e8-94da-ebf9d112159c_story.html?utm_term=.e6d1486286ab

Lien vers l’article :

http://metro.co.uk/2018/03/12/f-thing-video-shows-moment-us-pilots-spotted-speeding-oval-ufo-7379833/

Traduction de l’article de Metro :

« What the f*** is that thing ? » La vidéo montre le moment où les pilotes américains ont repéré un OVNI ovale.

Des images récemment déclassifiées ont capturé un moment où deux pilotes de la marine américaine ont rencontré un engin ovale blanc qui survolait l’Atlantique – et les fans d’OVNI sont convaincus que c’est extraterrestre.

L’engin n’a pas d’échappement, pas d’ailes et pas de queue, et a été repéré par les pilotes dans un avion de chasse Boeing F / A-18 Super Hornet. La nouvelle séquence – l’une des nombreuses vidéos publiées ces derniers mois montrant des rencontres avec des engins étranges – a été tournée en 2015, et vient d’être déclassifiée. Un pilote « se verrouille » sur l’objet, et crie, « Whoa, l’a obtenu! Woo-hoo! Qu’est-ce que le f ** k est cette chose? Un autre crie: «Oh mon dieu, mec! Regarde ce vol! Les images ont été diffusées par des chasseurs d’OVNI à l’Académie des Arts et des Sciences To The Stars – dirigée par l’ancien chanteur Blink 182 Tom DeLonge. Christopher Mellon, ancien Sous-Secrétaire adjoint à la Défense des Etats-Unis, a déclaré: «Est-il possible que l’Amérique ait été dépassée technologiquement par la Russie ou la Chine? Ou … pourraient-ils être la preuve d’une civilisation extraterrestre?

Malheureusement, nous n’en avons aucune idée, car nous ne cherchons même pas de réponses. Les États-Unis ne possèdent rien de capable de tels exploits. « Ces rencontres se sont déroulées en plein jour et ont été surveillées indépendamment par des radars à bord de plusieurs navires et avions … Ces avions mystérieux ont facilement échappé aux combattants de première ligne des Etats-Unis et les ont manœuvrés sans moyens de propulsion perceptibles. » À la fin de l’année dernière, deux aviateurs de la marine américaine ont déclaré avoir repéré ce qui semblait être une sorte d’ovni au cours d’une mission d’entraînement. Le Commandant David Fravor et le Capitaine de corvette Jim Slaight ont dit que ce qu’ils ont repéré «accélérait comme jamais» qu’ils n’avaient jamais vu auparavant.

Ils se trouvaient à environ 100 miles au large de la côte de San Diego dans des super-frelons F / A-18F séparés quand ils ont repéré l’objet en 2004. Une partie de ce qu’ils ont vu a été libérée par le Pentagone. L’objet a d’abord été repéré par l’USS Princeton qui voulait savoir si l’avion mystérieux portait des armes.

Ils l’ont suivi pendant quelques semaines avant de monter le voir. Fravor a déclaré que les objets sont apparus à 80 000 pieds puis ont accéléré vers la mer, s’arrêtant à 20 000 pieds où ils planeraient alors avant de disparaître du radar ou de tirer dans le ciel.

Fravor a dit qu’il pouvait voir quelque chose briser les eaux de la mer, malgré le fait que ce soit une journée calme. Quand il est descendu pour le voir, Fravor a dit que l’objet avait commencé à se rapprocher.

Comme il a commencé à voler vers lui, il a dit: «Il a accéléré comme rien que je l’ai vu auparavant. » On leur a alors dit de se rendre à ce qu’on appelait un «point de cap» à une distance d’environ 60 milles, mais l’opérateur radio leur a dit que l’objet les avait battus.

Fravor a déclaré: «Nous étions au moins à 40 miles de distance, et en moins d’une minute, cette chose était déjà à notre point de cap. Mais il avait disparu au moment où ils sont arrivés, ils ont donc quitté la région. Il a conclu: «Je n’ai aucune idée de ce que j’ai vu. Il n’avait pas de panaches, d’ailes ou de rotors et dépassait nos F-18. Je veux en voler un. »

Pascal Fechner

Directeur National MUFON France

www.mufonfrance.com

N'oubliez pas de partager ☺

Comments

comments