“En attendant que ces nouvelles capsules soient opérationnelles, les Russes ont l’exclusivité de l’accès humain à l’ISS. La Nasa leur achète des sièges pour ses astronautes, qui s’entraînent avec les cosmonautes russes. Avec Dragon et le Starliner de Boeing, qui n’a pas encore été testé, la Nasa n’aura plus besoin de la Russie, même si la coopération entre les deux agences spatiales continuera.”

Le Point

Elon Musk a réussi son pari, et les Etats Unis peuvent espérer retrouver à court terme une autonomie d’accès à l’ISS. Autant dire que devoir obligatoirement passer par les russes devaient quand même être douloureux pour les américains. Surtout que leurs ambitions spatiales ne sont plus secrètes pour personne.

Une couverture médiatique correcte, mais encore loin d’être d’être au niveau de la naissance d’un Royal Baby ou des frasques d’un people. En tout cas moins importante qu’un résultat sportif. Elon Musk reste aujourd’hui un inconnu du grand public, au même titre d’un Copernic ou un Loeb.

On partage le papier du Point, assez complet.

Lien vers l’article :

https://www.lepoint.fr/astronomie/spacex-la-capsule-dragon-amerrit-avec-succes-dans-l-atlantique-08-03-2019-2299313_1925.php

X