“Croire à la littéralité des récits mythiques serait bien sur une grave erreur. Néanmoins, il serait tout aussi préjudiciable de jeter cette forme de documentation aux oubliettes. Elle peut paraitre erronée ou farfelue au premier regard, il n’en demeure pas moins que des éléments concrets sous-tendent le texte. Voilà pourquoi, si l’on veut entrevoir l’authenticité des faits sous le prisme déformant de la légende, il est nécessaire d’écarter avec prudence l’emphase religieuse et poétique dont s’enveloppe la narration, source d’erreurs qui nuirait à la rationalité scientifique.

Tenter de découvrir l’interprétation des mythes originels, n’a rien d’aisé, et cela pour une raison bien simple : nous n’appréhendons plus les choses de la même façon. La mentalité de nos ancêtres n’avait rien à voir avec la nôtre. Pour comprendre leur état d’esprit, il nous faut avant tout faire abstraction de nos certitudes et nous écarter un temps de notre conception moderne de l’existence. Car celle-ci, n’en doutons pas, dénaturera toujours notre jugement face aux témoignages de ce lointain passé. Le mythe ne se fait pas comme un simple fait divers.  Il se dérobe constamment sous une forme imagée, poétique, symbolique ou mystique.”

Bleuette Diot – Prologue d’A La Lumière de La Science



Bonjour à tous, un Dimanche sous le signe de la chaleur, on va revenir sur l’actualité ufologique de la semaine. Nous commençons ce billet avec quelques lignes du nouveau Bleuette Diot, un indispensable de l’été.

Je lâche un scoop, Bleuette Diot devrait être en conférence à Marseille en Novembre, dans un cadre magnifique. Save the date, on en reparle.

Bleuette Diot – A la Lumière de la Science

On rappelle qu’A La Lumière de La Science vient compléter les deux tomes de “La Génèse de l’Humanité”

Bleuette DIOT – Histoires secrètes des civilisations : La genèse de l’humanité

Bleuette Diot – Histoires Secrètes des Civilisations : Les Dieux Civilisateurs



Lundi, certains d’entre vous (ou de vos enfants…) passaient le bac Philo. L’Ufolosophe que j’aimerais être ne pouvait pas ne pas en parler…

Bac Philo 2019 : un peu d’Ufolosophie ?



Si on reste sur le coté métaphysique, Pathéos a sorti un bon papier, au titre épuré, Les OVNIS sont-ils réels ?, une réfléxion intéressante, je vous en conseille la lecture.

Les ovnis sont-ils réels?



Une semaine assez calme en terme d’observations. Jupiter a fait un peu parler d’elle en fin de semaine dernière, passant à proximité de la Lune (qui elle-même était pleine). Enfin, à proximité, tout est relatif, bien sur, disons que sur notre plan de vision en 2D, la lumière de Jupiter croisait la Lune. On rappelle que Jupiter était à l’opposé du Soleil le 10 Juin. Elle va rester visible tout l’été et même au début de l’Automne. Même si elle est moins brillante que Vénus, attention cependant aux méprises.

https://www.stelvision.com/jupiter/


Donc, pour en revenir aux observations, grosse actu (trop grosse ?) des crop circles. Honnêtement, ça me gonfle déjà, alors, que la saison commence à peine. Je le redis, il est difficile de ne pas voir un lien entre “l’exploit” de la team Astronogeek l’année dernière et la multiplication des réalisations ces trois dernières semaines. Maintenant, si certains veulent absolument y prétendre une intervention exogène, libre à eux. Mais je suis loin d’être convaincu…

Je partage ce post, qui parle d’un crop réalisé par des 6èmes, leur professeur trouvait l’idée pédagogique. Je pense que si un des profs de mes enfants propose ce type de projet, on va probablement échanger assez vigoureusement !

Crop Circle : le mouvement cropiste exagère-t-il (trop…) ?


Dans ce post, une vidéo (excellente) ou un spécialiste des crops (sic…) se fait démonter un par un ses arguments par l’agriculteur, mythique !

Manche : la mystérieuse apparition d’un crop circle dans un champ de blé


J’ai retenu une observation aux States, qui a pas mal fait parler d’elle. Le coupable semble être la DARPA. Dont acte.

Il y a trois jours, la DARPA a lancé des ballons. Ensuite, les gens ont commencé à voir des ovnis.



Cette observation me sert de transition pour attaquer les articles d’actualité. On apprend par Politico que les sénateurs réçoivent un briefing classifié sur les observations d’OVNIs. Peut-on penser que les différents organismes militaires vont être sous pression et qu’ils devront “lâcher” un peu plus d’infos (et par la même permettre d’identifier plus de cas “inexpliqués”) ? C’est à souhaiter.

Politico : Les sénateurs reçoivent un briefing classifié sur les observations d’OVNI


En tout cas, la presse américaine écrit abondamment sur le sujet, nous ne partageons pas tous les articles, nous avons cependant retenu le papier de The Drive,

De récentes rencontres d’ovnis avec des pilotes de la marine ont eu lieu constamment dans plusieurs escadrons


Et celui de Don Lincoln pour CNN,

CNN : Pourquoi les pilotes voient des ovnis


Et puis, on peut lire Luis Elizondo sur Fox News. Elizondo, attaqué sur son réel rôle dans l’AATIP, qui semble, d’une certaine façon, répondre à ses détracteurs. Bien qu’à mon sens, une explication plus nette et ferme serait préférable…

Luis Elizondo: Pourquoi le gouvernement admet-il enfin que les ovnis sont réels et pourquoi devrions-nous y prêter attention?


Un excellent live cette semaine sur BTLV, dans lequel François de Closets, Luc Mary et Edouard Richemond (qui représentait le magazine “Ovnis, Science et Histoire”, on salue le redac’chef Erwan Le Courtois) ont échangé sur le sujet “Le retour de l’Homme sur la Lune ?”. Faudrait-il qu’il y soit déjà allé, je dis ça je dis rien…

Live BTLV : Le retour de l’Homme sur la Lune, y croyez vous ?


On reste dans l’Histoire, avec The Daily Galaxy qui revient sur l’épisode Roswell,

The Daily Galaxy : “Project Mogul UFO Conspiracy & Nuclear War”


Et History, qui fait le point sur les liens entre sites nucléaires et observations d’OVNIS. On en profite pour saluer le service Communication de la Centrale Nucléaire de Fessenheim, pour leur silence assourdissant sur le survol illégal du 24 Mai 2018. On doit être trop cons pour avoir droit à un communiqué… Et puis, après tout, on parle d’une centrale nucléaire totalement désuète, en plein milieu d’une zone habitée relativement vaste (et à trois kilomètres de la frontière allemande).

Alors, j’ai envie de dire : mais qui donc pourrait bien être intéressé par le sujet ? Elle est ou, Elise Lucet ?

History : Pourquoi y a-t-il eu tant d’observations d’OVNIS à proximité d’installations nucléaires ?


En attendant, la base de données SETI est mise à la disposition du grand public. Des terra-octets pour un résultat assez significatif, je le redis, ce projet n’aura de répercussions que si une forme de vie exogène décide d’utiliser ce canal pour communiquer, elle. Le contraire semble plus qu’improbable.

Le plus grand ensemble de données de l’historique SETI rendu public



Une actualité importante également du coté du doc de Jeremy Corbell, “Bob Lazar, Area 51 & Flying Saucers”. Une conférence filmée début de semaine est dispo sur YouTube,

BOB LAZAR : ANSWERS ALL YOUR QUESTIONS : RARE Q&A

On apprenait le lendemain que le documentaire était disponible sur NetFlix (en tout cas en France, VO sous titrée),

Le documentaire “Bob Lazar, Area 51 & Flying Saucers” sur Netflix

J’ai déjà donné mon avis sur le doc, dans le billet du 10 Février. je le copie ici :

Cinéma toujours, Laurent Coignet nous apprenait cette semaine que « Area 51 & Flying Saucers », un documentaire réalisé par Jeremy Corbell (j’ai fait court…) et centré sur Bob Lazar était disponible en VOST. J’ai bien sur visionné ce reportage… Je dois admettre avoir été assez déçu.

Le format est impeccable, un objet visuellement irréprochable, un montage intéressant, mais, à mon sens, rien de réellement probant sur l’histoire de Bob Lazar. Je pense que Corbell n’a pas appuyé là ou ça faisait mal, et que ce film ressemble vraiment à une tentative de réhabilitation du travail initial de George Knapp (le « découvreur » de Bob Lazar). Knapp qui est le producteur, ce qui ne peut que questionner sur l’indépendance éditoriale de l’ensemble.

Quand le Sage montre la Lune, l’idiot regarde le doigt.On a souvent crié à l’impossibilité de la présence de Bob Lazar sur le S4. A la question : cette technologie peut-être elle humaine ?, on a de la part du protagoniste principal un trop rapide et péremptoire : c’est impossible. C’est court, pour un sujet aussi clivant que la zone 51, et une hypothèse aussi abyssale que la présence de matériel exogène dans des laboratoires militaires.

Quand on remet en question l’histoire de Bob Lazar, on se voit souvent opposer l’élément 115. ‘Nervant… Donc, j’ai trouvé cet article de The Angry Ufologist (qui date de 2016), qui retrace à mon sens clairement l’histoire de l’élément 115 (le Moscovium) et qui explique pourquoi la science de Bob lazar ne peut pas fonctionner.

Bob Lazars Fatal Scientific Flaw. Why His Science Does NOT Work.


En transition pour aborder le sujet de la semaine, je partage un article (encore eux) de The Angry Ufologist,

The Angry Ufologist – Si une vie étrangère visitait la Terre, quelles pourraient être leurs raisons de ne pas entrer en contact?


Je vais lancer quelques idées sur la question de la semaine : “l’Univers a-t-il une intentionnalité ?”. Le dernier Bogdanov, “L’équation Dieu”, m’a directement amené à cette question, qui sous entendrait que l’équation T+E=? (l’équation permettant de définir le résultat d’un contact entre notre civilisation et une forme de vie exogène) ait un résultat préférentiel, ou escompté.

Parce que, définissons les mots correctement, intentionnalité est utilisé dans le sens but recherché et attendu, non comme but certain. Ce qui laisse sa place au libre arbitre, voir à la surprise totale en terme de conséquences. Quand je tape dans un ballon, j’attend de cette action un certain résultat. Pas qu’il aille casser la vitre de mon voisin (même si ça arrive…).

On rappelle rapidement les résultats possibles de l’équation.

  • 0, annihilation totale des deux groupes T et E
  • 1, annihilation totale d’un des deux groupes, T ou E
  • 2, aucune modification des deux groupes, qui continuent leur évolution parallèle sans aucune interaction
  • 3+, modification constructive des deux groupes, dont le contact génère une évolution sensible de l’ensemble avec conservation des fondamentaux des deux termes

Si l’Univers a une intentionnalité de départ, cela veut dire que les règles du jeu décidées dans la période pré-Big Bang ont été fixées pour essayer d’atteindre un résultat d’une certaine façon, on pourrait parler d’esthétisme ludique. Les règles du jeu, c’est bien sur l’information contenue dans le temps imaginaire, on s’est compris. Ce qui sous-entend également que cette information n’est pas détruite avec l’arrivée de la matière, elle est incarnée temporairement dans des schémas pré-définis, mais elle existe. Oui, on ne peut pas ne pas faire le lien avec le monde des Idées de Platon.

Le problème que nous avons pour résoudre l’équation T+E=?, c’est que nous ne connaissons pratiquement pas les règles, et encore moins l’intentionnalité, le but. Si nous nous basons sur nos cultures, le jeu est systématiquement un affrontement. Seul ou en équipes, mais au final l’objectif ne change pas vraiment : éliminer l’autre.

J’ai eu la chance de discuter avec deux consultants, spécialisés dans le coaching d’équipes, qui ont développé une technique d’apprentissage par le jeu en équipe. Ils m’ont démontré que la dualité n’est pas une obligation, voir même une impasse, mais qu’il est possible de créer des systèmes basés sur la coopération entière et globale. A savoir un système ou toutes les équipes gagnent, ou toutes les équipes perdent. J’avoue que cette notion de coopération m’a recablé le cerveau. Et m’a redonné confiance en l’avenir.

Pour finir cette ébauche d’intentionnalité, on ne peut pas ne pas penser à Jean Pierre Petit (le philosophe, pas le scientifique), dont j’ai retenu deux notions importantes : l’homme pensera toujours une nouvelle technologie en terme d’arme, et le but de la vie est l’interconnection (à lire, les deux ouvrages co-écrits avec Jean Claude Bourret).

Alors, si l’Univers a une intentionnalité, et que cette intentionnalité soit plus proche du 3+ que du 0 ou du 1 (ce qui serait souhaitable), les régles physiques de l’Univers rendraient temporairement l’interconnection impossible, ou en tout cas extrêmement difficile. Pourquoi ? Parce que j’ai la conviction qu’à ce moment de l’histoire (courte) de notre évolution, nous ne pourrions engendrer qu’une destruction massive de l’autre, même au prix de notre propre perte.

Une solution au non-contact ? Mais comme je l’ai dit, tout ceci reste de la prospective ludique et philosophique.



Allez, on finit ce billet avec un article de Futurism, que j’ai piqué sur le mur de Dominique Filhol. Dominique que nous retrouvons demain dans les lavandes de Valensole. On partagera quelques photos, et on vous en dira un peu plus…

Scientifiques de Harvard : les radiations des trous noirs peuvent créer la vie

Bon Dimanche à tous,

N'oubliez pas de partager ☺
X