“Les auteurs du dessin végétal, Charles-Antoine Calais aimerait bien les connaître. Il serait prêt à passer l’éponge contre un dédommagement, sinon il portera plainte. « Je me suis renseigné, et j’ai appris que les gens qui font cela aplatissent les cultures avec des planches de bois. Mais dans la plupart des cas, ils demandent d’abord l’autorisation au propriétaire du champ, et l’indemnisent », s’indigne l’agriculteur. Il doit moissonner à la fin du mois, et estime à 250 € la perte subie. ”

La Voix Du Nord


Ca devient un classique de l’été 2019, les crops du we… Dans le Pas de Calais, aucune difficulté technique, passage dans les traces de roues des tracteurs et tous les motifs collés, permettant le passage entre eux,

https://www.lavoixdunord.fr/607592/article/2019-07-02/un-mysterieux-motif-geant-dessine-dans-un-champ-pres-de-calais

Et en Alsace, même constat, passage de roues, et motifs collés facilitant le passage,

https://www.lalsace.fr/actualite/2019/07/07/video-un-crop-circle-est-apparu-entre-andolsheim-et-sundhoffen?fbclid=IwAR0z-r050eSUc_TZO_PaSiB1rsvNSI_5i9OhltrEnvu2u3mo5m23xJMXoI4

Voilà, voilà… A la semaine prochaine pour les crops de we ?

Merci à Brigitte Guissani et à Jérôme Kuttler pour nous avoir signalé ces deux articles.

 

 

 

 

X