“En avril 2019, l’organisation à but non lucratif Arch Mission Foundation a envoyé sur la Lune une Arche de Noé moderne au sein de la sonde israélienne Beresheet. Dans cette arche : la quasi-totalité de Wikipedia en anglais, mais aussi un millier de tardigrades, la seule espèce connue pour survivre au vide spatial.”

France Cuture


Oui, je sais, on vous a habitué à plus de fraicheur dans l’information, et celle là date d’il y a presque 15 jours… Mais nous aussi, on a droit à des vacances !

Alors, cette information soulève en moi deux interrogations majeures. D’une, d’ou on décide d’envoyer des organismes vivants dans un autre ecosystème, aussi vide de vie semble-t-il ? Qui dit que dans quelques décennies, nous ne nous rendrons pas compte qu’un système de vie, peut-être très simpliste, existait sur la Lune ?

Ce qui m’amène à la deuxième question : si un tardigrade survit, ne se place pas en condition de cryptobiose, se reproduit sur la Lune, puis la colonise à sa façon. Ses “descendants” seront-ils considérés comme des organismes vivants extraterrestres ? Et ouais…

Alors, vous pourrez me répondre qu’à ce moment, si un organisme se reproduit dans l’ISS, la problématique est la même. A mon sens, non. D’une part parce que l’ISS circulambule à 400 kilomètres d’altitude (la Lune est à environ 380000 kilomètres…), et d’autre part l’ISS “reproduit” des conditions de vie terrestre, pas la Lune.

Bref, nous prouvons (encore une fois) notre “earthlings style” (communément appelé dans l’Univers “pousse toi d’là que j’m’y mette”), et nous sommes à deux doigts de pouvoir dire que la vie extraterrestre existe ! Pas mal pour un Lundi matin…

Lien vers l’article de France Culture (+ video) :

https://www.franceculture.fr/sciences/tardigrade-un-animal-extraordinaire-sur-la-lune

N'oubliez pas de partager ☺
X