Sélectionner une page

“En 1987, parmi les documents “secrets” qui émergent, il y a une quinzaine de pages, qui sont présentées comme un briefing préparé pour le président Eisenhower en 1952, qui lui explique tout ce qui s’est passé avant qu’il devienne président, donc l’affaire de Roswell, les secrets, etc.

Les ufologues vont mettre plusieurs années à déterminer qu’en fait, ce sont des faux habilement fabriqués par des gens qui connaissaient bien le dossier. Mais comme ces questions vont déborder très largement le cadre de l’ufologie à partir de la fin des années 1980, ça va permettre la récupération par des franges de la population qui sont connues traditionnellement pour leur appartenance au milieu survivaliste, d’extrême-droite, ultra-conspirationniste.

Ces gens-là ne vont pas se gêner pour récupérer le folklore des ovnis et le mettre à leur sauce, c’est-à-dire rajouter tout un tas d’éléments que les ufologues vont être les premiers à dénoncer.”

Pierre Lagrange pour France Culture


Une bonne capsule vidéo de France Culture, avec Pierre Lagrange, sur la Zone 51. Il ne s’agit pas ici de faire du prosélytisme, mais il me semble utile d’entendre ses arguments.

Lien vers l’article :

https://www.franceculture.fr/histoire/la-zone-51-cache-t-elle-des-extraterrestres

Et puis, bien sur, vous pouvez retrouver le travail de Pierre Lagrange sur la chaine YouTube Crank.

https://www.youtube.com/channel/UCEhL19bTU-pBUqbaH5VMvdg/videos


Mis à jour 19/09 : PIerre Lagrange a eu la gentillesse de nous répondre sur Facebook, nous copions son commentaire, riche de bon sens :

“Merci mais je dois préciser que l’entretien mis en ligne ne restitue pas les nuances de l’échange que j’ai eu avec le journaliste Nicolas Martin. Mon idée était de déplacer la discussion de l’habituelle mise en cause des “croyances ufologiques” vers un recadrage de ces histoires de complots par rapport à la crise écologique et aux révélations sur les complots de l’industrie (tabac, pétrole, agro-alimentaire etc).

En gros: qu’est-ce que cela signifie de dénoncer les croyances aux complots sur la Zone 51 dans un monde qui a perdu le contact avec la réalité, réalité que l’industrie cherche à cacher à coup de désinformation (donc de complots, appelons les choses par leur nom)? J’estime que cela change tout. Ce ne sont plus les ufologues qui sont marginaux mais le mode de vie occidental. Et ça change tout sur la sociologie des “croyances ufologiques”. ça ne veut pas dire que les partisans des secres de la Zone 51 ont raison mais que ce ne sont pas eux le problème et surtout cela invite à analyser de manière différente leurs propos en percevant la critique à mon avis légitime du manque de transparence de nos institutions.

C’est comme la discussion sur le plateau d’Ardisson qui opposait Nelson Montfort et la personne contactée aux deux contradicteurs rationalistes. Ces derniers dénonçaient le danger des croyances ovnis alors que c’est leurs discours pro-industrie, pro-croissance qui représentent aujourd’hui le vrai danger pour nos sociétés.

J’ai enregistré un autre entretien avec Nicolas Martin sur ce thème de la Zone 51 sur France Culture qui fait 9 mn et qui développe un peu mieux (mais encore de manière trop brêve) ce point à mon avis important. J’ai accepté de participer à une autre émission d’ici peu qui devrait me permettre de développer mieux, j’espère, cet argument. Il faut en finir avec cette idée que dans notre société, c’est l’ufologie ou les croyances populaires qui posent problème.

Non le vrai problème vient de nos “élites” et de la société délirante que nous avons mise en place au cours des deux siècles écoulés, et surtout de l’emballement que nous avons connu depuis la fin des années 1970 alors qu’il aurait sans doute été possible de corriger une partie de nos erreurs. Maintenant c’est trop tard et notre vie va devenir insupportable, et pas à cause des ufologues. Voir le podcast en bas de page ici: https://www.franceculture.fr/…/la-zone-51-cache-t-elle…

N'oubliez pas de partager ☺
X