“Une nouvelle étude révèle que «Storm Area 51» était le mème le plus populaire parmi les enfants au cours de cet été. Selon le rapport d’été annuel de Kaspersky sur la sécurité en ligne des enfants, les memes de Area 51 ont énormément attiré l’attention des enfants.”

Republic


Alors, plusieurs choses. Il faut (quand même) remettre les choses à leur place réelle. Le graphique suivant détaille les requêtes de recherche d’utilisateurs par catégorie de Juin à Août 2019. On constate que les memes ne représentent que 1,74% du total des recherches.

D’autre part, le commentaire de Kaspersky sur la section meme reste assez laconique :

“En parlant du monde des mèmes, les enfants n’ont pas manqué de tenir compte de ce qui se passait lors de l’événement American Storm Area 51 – sujet de discussions actives en ligne cet été. De nombreuses questions ont également été posées concernant Grumpy Cat, décédé en mai dernier, suscitant ainsi un vif intérêt.”

L’article de Republic annonce des % de recherches dans les memes et une citation de Anna Larkina, experte en analyse de contenu Web chez Kaspersky, que je n’ai pas retrouvé personnellement.

Bref, un article (dupliqué sur Internet) qui voulait peut-être parler de la Zone 51, et qui a trouvé cet angle d’attaque pour le faire ? Le fait est, est sur ce point nous sommes d’accord, qu’il est préférable non pas de censurer mais de comprendre les pôles d’attraction de ses ados et d’en discuter avec eux.


Lien vers l’étude de Kaspersky :

This is what our summer’s like


Lien vers l’article de Republic :

https://www.republicworld.com/technology-news/social-media-news/area-51-memes-were-most-popular-on-social-media-during-summer-study


Proposition de traduction :

Pirater:

  • Une nouvelle étude révèle que ‘Storm Area 51’ était le mème le plus populaire parmi les enfants durant l’été
  • Selon le rapport d’été annuel de Kaspersky sur la sécurité en ligne des enfants, les memes de Area 51 ont suscité une attention considérable de la part des enfants.

Une nouvelle étude révèle que «Storm Area 51» était le mème le plus populaire parmi les enfants au cours de cet été. Selon le rapport d’été annuel de Kaspersky sur la sécurité en ligne des enfants, les memes de Area 51 ont énormément attiré l’attention des enfants. Selon les rumeurs, la zone 51 serait le centre de recherche secret du gouvernement américain qui étudie et explore la vie extraterrestre. Mais l’engouement autour des mèmes liés à la zone 51 ne se limitait pas aux enfants.

Après “Storm Area 51”, les citoyens américains réclament “Tempête dans le Triangle des Bermudes, il ne peut nous avaler tous”

Zone de tempête 51

La «zone 51» est la base d’entraînement militaire américaine du Nevada. Un étudiant, Matty Roberts, avait créé un événement sur Facebook intitulé “Storm Area 51, ils ne peuvent pas nous arrêter tous”. L’événement était prévu pour le 20 septembre 2019. L’événement n’était rien d’autre qu’un plan comique pour organiser un assaut sur la zone 51 dans le but de découvrir des extraterrestres. La description de l’événement était la suivante: “Nous nous réunirons tous au centre touristique Area 51 Alien Center et nous coordonnerons notre entrée.” Roberts s’est retiré de l’événement, cependant.

Êtes-vous un expert en meme? Si oui, Instagram cherche peut-être à embaucher quelqu’un comme vous qui vit et respire les mèmes

Plus d’un million et demi de personnes se sont inscrites à l’événement «Storm Area 51» sur Facebook. Une fête avant l’événement a également été organisée. Peu de temps après la création de l’événement Facebook, les enfants ont commencé à s’intéresser à la discussion en ligne sur Area 51. L’engouement a progressivement attiré une avalanche de mèmes sur les plateformes de médias sociaux.

La conception de la caméra iPhone 11 étant comparée à la noix de coco, fidget spinner

L’étude trouve …

L’étude révèle également qu’environ 12% de toutes les demandes de recherche de memes effectuées cet été étaient liées à la zone 51 . Cela signifie qu’un enfant sur dix était intéressé par les mèmes liés au phénomène de la zone 51. L’étude de Kaspersky a également permis de recueillir des informations sur des requêtes de recherche connexes. Par exemple, «zone 51 coordonnée», «zone 51 ovni», «zone orageuse 51», «inscription au raid zone 51», etc. Des mèmes tels que «Grumpy Cat» et «Ricardo Milos» amassent 4 et 3%. intérêts de recherche, respectivement.

“La capacité de comprendre les mèmes de tendances est un excellent moyen pour les parents de mieux comprendre les intérêts de leurs enfants sur Internet. Cette connaissance des intérêts en ligne des enfants permet d’éviter les situations dans lesquelles un enfant peut trébucher sur un contenu inapproprié tout en surfant sur Internet, “a déclaré Anna Larkina, experte en analyse de contenu Web chez Kaspersky.

fat ass kelly price@ClayOwnKings

Millennials & Gen Z’s getting ready to storm

View image on Twitter
1,206 people are talking about this

Ash@taintdchinadoll

let’s see them aliens

View image on Twitter
1,510 people are talking about this

 

N'oubliez pas de partager ☺
X