“Ces marques viennent d’arriver”, a déclaré le Dét Con Wark. “Elles ne sont pas venues de nulle part ou ne sont allées nulle part. Ils sont juste arrivés comme si un hélicoptère ou quelque chose du genre avait atterri du ciel.” Le rapport de police de l’époque indiquait que les marques au sol indiquaient qu’un “objet de plusieurs tonnes était resté là mais rien ne prouvait qu’il avait été chassé ou remorqué”. PC William Douglas a écrit: “Il ne semblait y avoir aucune explication rationnelle à ces marques.”

BBC News


L’incident de Dechmont Woods, un cas célèbre en Angleterre… Et toujours pas expliqué, malgré les 40 ans qui viennent de passer.

Lien vers l’article :

https://www.bbc.com/news/uk-scotland-50262655


Proposition de traduction :

Lorsque Robert Taylor, ouvrier forestier, a déclaré avoir vu un vaisseau spatial extraterrestre dans des bois près de Livingston, il y a 40 ans, cela a fait les gros titres dans le monde entier.

L’incident de Dechmont Woods est inhabituel parmi les observations d’OVNI signalées dans la mesure où il a fait l’objet d’une enquête par la police.

Ils ont traité les déchirures sur le pantalon de M. Taylor comme preuve d’une agression, mais n’ont jamais réussi à comprendre ce qui lui était arrivé.

Dans son témoignage à la police, le jeune homme âgé de 61 ans a décrit comment il avait aperçu un objet “en forme de dôme” d’une hauteur de 30 mètres dans une clairière dans la forêt près de la nouvelle ville de Lothian Ouest le 9 novembre 1979.

Il a raconté comment des sphères à deux pointes se sont ensuite déployées vers lui et, au moment où il s’évanouissait, il était conscient d’être pris d’un côté ou de l’autre de ses jambes. M. Taylor s’est réveillé dans un état échevelé 20 minutes plus tard.

dessin
Légende de l’imageUne impression d’artiste a été tirée du métier décrit par M. Taylor.

M. Taylor, décédé en 2007, était un héros de guerre respecté et un fidèle pratiquant du culte. Personne ne doutait qu’il soit sincère dans ce qu’il croyait avoir vu et, pendant le reste de sa vie, il ne s’est jamais écarté de son histoire.

Il a dit à la police qu’il travaillait seul à vérifier les clôtures et les barrières à Dechmont Woods à 10h30, lorsqu’il est tombé sur le vaisseau spatial dans une clairière.

Robert Taylor donne une conférence aux membres de la British UFO Society à Dechmont WoodsCopyright de l’imageMALCOLM ROBINSON
Légende de l’imageRobert Taylor donne une conférence à des membres de la British UFO Society à Dechmont Woods

Après que les objets à pointes se soient précipités et aient essayé de le saisir, tout ce dont il se souvenait était une forte odeur de brûlement.

À son arrivée, la clairière était vide, mis à part un motif de marques profondes et régulières sur le sol. Il est allé à sa camionnette mais a été tellement secoué qu’il l’a enfoncée dans un fossé et a dû rentrer à la maison en titubant “dans un état hébété”.

Quand il arriva chez lui, il dit à sa femme Mary qu’il avait été attaqué par un “truc de vaisseau spatial”. Comme M. Taylor était dans un tel état, la police a été appelée et des policiers se sont retrouvés en train d’enquêter sur l’agression d’un forestier par des extraterrestres.

Le détective Ian Wark, enquêteur du crime, est arrivé à la clairière pour trouver un grand rassemblement de policiers déjà sur place.

Il a dit à la BBC qu’il avait vu d’étranges marques sur le sol. Il y avait environ 32 trous, qui mesuraient environ 3,5 pouces de diamètre, ainsi que des marques similaires à celles faites par le type de chenilles souvent montées sur des bulldozers.

page de garde

L’agent s’est rendu chez la société Livingston Development Corporation, employeur de M. Taylor, pour voir si les machines dont ils disposaient pouvaient résoudre le mystère.

“Après avoir examiné toutes les machines dont ils disposaient là-bas, nous n’avons rien trouvé qui corresponde”, a-t-il déclaré.

L’officier de police a déclaré que les marques inhabituelles sur le sol ne se trouvaient que dans la clairière où M. Taylor avait eu sa rencontre rapprochée.

“Ces marques viennent d’arriver”, a déclaré le Dét Con Wark. “Ils ne sont pas venus de nulle part ou ne sont allés nulle part. Ils sont juste arrivés comme si un hélicoptère ou quelque chose du genre avait atterri du ciel.”

Le rapport de police de l’époque indiquait que les marques au sol indiquaient qu’un “objet de plusieurs tonnes était resté là mais rien ne prouvait qu’il avait été chassé ou remorqué”.

PC William Douglas a écrit: “Il ne semblait y avoir aucune explication rationnelle à ces marques.”

dechmont ufo trail
Légende de l’imageIl y a maintenant un sentier ovni sur le site de l’incident de Dechmont

Dans le cadre de l’enquête de la police, les pantalons déchirés de M. Taylor ont été envoyés en expertise médico-légale, mais bien des années se sont écoulées avant que les techniques de l’ADN modernes ne se développent. L’analyse a donc porté sur la manière dont les dommages avaient été causés.

Les médecins légistes de la police ont déclaré que le pantalon semblait avoir été endommagé par quelque chose qui les avait accrochés et remontés.

Le pantalon est maintenant en possession de Malcolm Robinson, un ufologue qui enquête sur de tels cas depuis l’incident de Dechmont.

Il a dit qu’il s’agissait de pantalons de serge bleu délivrés par la police et que le type de déchirure qu’ils ont provoqué ne s’était pas produit en s’accrochant lorsque M. Taylor a rampé sur le sol.

M. Robinson, qui a donné des conférences sur l’incident au Royaume-Uni, en Hollande, en France et aux États-Unis et a écrit un livre sur le sujet, a déclaré qu’il s’agissait d’un des cas les plus incroyables au monde.

Il a dit que c’était l’un des très rares cas d’inculpés pour lesquels aucune explication n’avait été retenue.

Il existe de nombreuses théories sur ce qui est réellement arrivé à M. Taylor. Celles-ci incluent tout, des baies hallucinatoires aux éclairs de blackball et un mirage de la planète Vénus.

Une explication médicale pourrait résulter d’une crise d’épilepsie subie par M. Taylor, mais rien n’indique que cela ait été recueilli à l’époque.

Dans sa déclaration à la police, son épouse Mary a déclaré que M. Taylor n’avait aucun antécédent de maladie mentale, mais avait contracté la méningite 14 ans plus tôt.

M. Taylor a continué à coller à son histoire tout au long de sa vieCopyright de l’imagePHILIP MANTLE
Légende de l’imageM. Taylor a continué à suivre son histoire tout au long de sa vie
Espace blanc de présentation

Elle a déclaré que le traitement avait porté ses fruits, mais qu’en juillet de la même année, il avait eu plusieurs maux de tête et avait été admis à l’hôpital municipal d’Edimbourg.

Dans sa déclaration, M. Taylor a déclaré qu’après l’incident d’OVNI, il avait été examiné par le médecin local qui avait téléphoné à son domicile. Le médecin lui a suggéré de se rendre à l’hôpital Bangour, situé à proximité, pour un bilan de santé et une radiographie.

Après avoir attendu deux heures à l’hôpital, il en a eu marre et est parti sans avoir été examiné.

Le détective Con Wark a déclaré qu’il pourrait accepter la théorie de la crise d’épilepsie. “Mais qu’en est-il des marques sur le sol?” il a dit.

L’ancien policier ne peut pas se résoudre à dire qu’il pense que M. Taylor a vu un vaisseau spatial extraterrestre.

“Il faudrait que je le voie moi-même pour le croire”, a-t-il déclaré.

Mais il a déclaré avoir interviewé M. Taylor à trois reprises et qu’il ne changeait jamais son histoire.

“Il a cru ce qu’il a vu et il n’a aucun moyen de le faire”, a déclaré le Dét Con Wark.

Quarante ans après l’incident de Dechmont, il est passé dans la légende.

L’année dernière, un sentier OVNI a été ouvert. Il permet aux visiteurs de se rendre à l’endroit où un nouveau contremaître en foresterie de la ville affirme avoir vu un vaisseau spatial extraterrestre.

N'oubliez pas de partager ☺
X