C’est à mes yeux un des intérêts d’être Directeur National du MUFON France aujourd’hui : pouvoir suivre en temps réel la génèse et l’évolution d’un cas. Déjà en Décembre 2017, nous avions pu observer la trainée de poudre s’enflammer après l’article du NY Times. Une affaire qui, loin d’être finie, continue à bousculer le monde confiné de l’armée américaine, peut-être à des degrés pas si contrôlés que ça.

Ce Dimanche, notre site a pulvérisé tous ses records de fréquentation, avec plus de 42000 pages vues. La plupart des visites concernent nos articles sur “l’affaire de Magé”. Parce que oui, affaire il y a… La vidéo “Vrai U Faux ?” sur le sujet a dépassé les 11000 vues. Pour une chaine comme la nôtre, c’est juste totalement disproportionné. Ca indique également qu’un certain nombre de personnes souhaitent s’informer sur ce qui s’est passé à Magé.


VRAI U FAUX ? #3 – Crash d’OVNI à Magé ?


Il nous est donc impossible de ne pas (re)clarifier nos positions.

Magé, c’est une ville brésilienne très proche de Rio de Janeiro, au Brésil (non, Rio de Janeiro n’est pas la capitale, c’est Brasilia…). Nous apprenons Mercredi soir par Mathieu, un follower, que des lumières étranges auraient été filmées dans le ciel de la ville.

Alors, on dispose de plusieurs vidéos, mais… Aucune n’est clairement sourcée, aucune n’est localisée, aucune ne donne le moindre début d’information qui pourrait permettre de bosser rigoureusement, en tout cas pour aucun ufologue à minima sérieux. Et surtout, on nous colle une séquence de pyrotechnie parachutiste (une des compagnies les plus célèbres s’appellent les Leap Frogs, composée d’anciens marines parachutistes), qui, si elle pose question quand on ne connait pas le phénomène, rend l’ensemble absolument inconséquent.


OVNIs à Magé (Rio de Janeiro) ? Ca ressemble quand même beaucoup à du parachutiste pyrotechnique…


C’est un véritable emballement médiatique local, avec une bonne quinzaine de brèves dans les journaux en ligne du pays. Niveau sourcing et vérifications, on est sur du service minimum. Mais en même temps, en ces périodes de confinement, l’occasion est belle de grapiller quelques clics supplémentaires. Je persiste et je signe (et d’ailleurs j’espère que les chercheurs brésiliens feront l’effort de clarifier ce point), rien ne permet de corroborer l’incident exogène sur ce matériel. Bien un contraire.


Google Earth a-t-il caché le site du prétendu crash d’OVNI à Magé / RJ?


Et puis… D’autres éléments viennent se greffer, on nous colle des vidéos de spectacles de drones, une vidéo de soucoupe aussi ridicule qu’encore une fois non sourcée, et une photo Google Earth (pourtant très simplement explicable et expliquée), et l’affaire prend une autre dimension : une soucoupe extraterrestre s’est crashée à Magé, l’armée est sur le terrain et a bloqué la zone. Ok…


Incident de Magé : CNN Brasil et Vice s’emparent du dos…


C’est là qu’atterrit (et c’est surement l’élément le plus dommageable) un certain Pascal Treffainguy, qui au travers de plusieurs vidéos, dont une mythique ou, tenue flambant neuve de pilote de chasse et lunettes de soleil dignes d’un premier rôle de Top Gun, va nous expliquer qu’il a des contacts avec l’armée brésilienne, qu’il a pu survoler avec un appareil de la même armée brésilienne l’engin (qu’il a aperçu, nous signale-t-il), qu’il a du matériel audio d’une femme de militaire qui a enregistré sa conversation avec son mari (très sain, comme comportement, j’enregistre aussi ma femme régulièrement, au cas ou…), et qu’il y a des survivants, des êtres de lumière qui ont envoyé dans le coma un des militaires qui n’était pas dans de bonnes dispositions à leur égard.

Sinon, au calme, ils sont plutôt cools. C’est juste qu’il faut pas (trop) les faire iech. En même temps, j’aimerais vous y voir. Se taper des millions de kilomètres pour se planter comme des merdes sur une planète cataloguée comme trou du uc de l’Univers, avec une forme de vie primitive voir arriérée, et en plus dangereuse pour elle-même et pour les autres. Ca ne présage pas des vacances réussies…

Ah, la NASA est aussi sur place. La NASA. Mais pourquoi ?

Juste une question : le Pascal en question ne fait pas hyper brésilien quand même, et il ne passe pas inaperçu, mais il peut sans problème avec des complicités internes passer les barrages, se balader en quasi zone de guerre, entrer dans un hélico ou un avion militaire, faire une petite visite touristique comme au manège, puis repartir et faire sa vidéo au bord de la route pour annoncer une conférence au sommet tournée dans sa cave ou il va tout déballer avec un pote ? Sacré black-out de l’armée brésilienne, dis donc. Y a des trous dans la raquette, on dirait…


Pascal Treffainguy, “reporter spécial” à Magé : ça va trop loin pour nous, là…


Et vous savez la meilleure ? Ca marche à bloc !!!

Alors, je vous raconte pas l’agressivité de beaucoup de commentaires, nous indiquant que nous sommes des baltringues, des impies, des débunkers en carton, j’en passe, pour oser remettre en cause la solidité des nombreux arguments et éléments à notre disposition…

Je l’affirme : le cas de Magé est devenu mythique en moins d’une semaine. Quand je dis mythique, je veux dire qu’il va devenir quasi-impossible de travailler ou d’affirmer la moindre chose sans lever systématiquement des levées de boucliers de croyants qui sachent sans avoir sourcé la moindre vidéo, sans avoir vérifié le moindre témoignage, au final sans avoir fait jouer au moins leur libre arbitre et sans le moindre recul. En se contentant de matériel nourrissant avantageusement leurs envies et leurs aspirations profondes.

Ce que nous disons, nous, ce n’est pas qu’il ne s’est rien passé. On a fait dès Vendredi fait ce live en invitant deux personnes défendant le dossier (seul Mathieu a répondu présent). Pour justement garder une porte ouverte et que ça n’aille pas que dans le sens de notre conviction : qu’il n’y a rien de solide. Nous demandons juste des informations plus fiables. Une vérification à minima des vidéos, pour voir s’il ne s’agit pas tout simplement de méprises, pire de documents sortis de leur contexte. Bref, un travail de vérification sérieux et réfutable dans la méthode. Sinon, c’est croyance contre croyance, ça ne mène à rien de constructif.

Ce que je constate, c’est que plus aucun titre local ne parle de l’affaire. Quand on connait l’engouement des sud-américains pour ces sujets, ça reste étonnant. Ah, mais, mon petit, c’est l’armée qui les musèle. D’accord. Mais pourquoi ils laissent le frenchie faire du manège et tourner ses vidéos à la cool ? Ne risque-t-il pas lui aussi la flèchette au curare ?

Donc, on va rester en veille sur ce cas, mais pour l’instant, nous sommes proches du non-événement. Qui pourtant devient un événement. Quasi Ex Nihilo.

 

 

 

N'oubliez pas de partager ☺
X